Archives de Tag: fantastique

Carcassonne – Analyse et Opinion

Nb de Joueur : 2 à 5 joueurs

Temps : 30 à 45 min

Age : 7 ans et +

Catégorie de Jeu : Placement de Tuile, Drafting, Placement d’Ouvrier et Area Majority

Site BGG du jeu: Carcassonne

Carcassonne

L’histoire derrière le jeu:

Vous êtes les architechs de la région de Carcassonne. Que celui qui va le mieux placer ses tuiles, remporte la partie!

Malgré le fait que ce jeu fait partie des jeux modernes, pour certain, ce jeu est un dinosaure. Mais personne ne peut renier le fait qu’il est l’un des jeux légendaires. Ils ont (et encore aujourd’hui) le rôle de jeu pivot entre les jeux classiques (Monopoly, PayDay, Risk, Clue, …) et les jeux dit moderne.

Bizarrement, ce n’est pas le premier jeu que j’ai joué, aimé et possédé dans les jeux modernes. Carcassonne a été en réalité le 2e. Le premier a été Roborally (version 1994) que je vais « analyser » dans un prochain article.

On doit remettre à Caesar, ce qui est à Caesar. C’est Carcassonne qui m’a officiellement éveillé aux nouveaux jeux. Pour commencer, je me suis rapidement procuré une autre boite du jeu de base. Pourquoi? Ben, pour avoir plus de tuile bien sûre! Donc, j’ai 2 copies de la version de base avec l’extension rivière

Analyse:

Pour commencer, c’est un jeu accessible à tous, par sa simplicité des règles et la facilité de comprendre l’utilisation du matériel.

Le but du jeu est simple, faire le plus de point avant la fin de partie qui est déclenché par l’épuisement des tuiles.

Il existe une multitude d’extension qui apporte chacune leur saveur. Nous avons essayé 2 extensions qui dans notre cas, n’ont pas été concluantes. Pour nous, la seule raison d’avoir les extensions est d’avoir d’autres tuiles qui offrent de nouvelle possibilité de placement.

Déroulement de la partie:

À chaque tour, le joueur pioche au hasard une tuile qu’il doit placer aux côté des autres tuiles déjà placées sur la table. Le tout formera une mosaïque commune. Chaque tuile a une image qui représente soit une section de chemin, une portion d’une ville, une chapelle ou une combinaison de ses options.

Avec l’aide de nos fermiers (meeple) en nombre limité, on prend possession des constructions. On doit faire attention de ne pas trop entreprendre de construction, parce que si le joueur vient à manquer de fermier, il sera obligé de débuter une construction et de la laisser libre aux autres joueurs qui pourront en prendre possession. On récupère les fermiers une fois que la construction est achevée. Et du même coup, on accumule des points.

L’option du jeu qui est le plus compliquée est la possibilité de placer un de nos fermiers dans un pré libre. C’est un moyen de faire des points à la fin de la partie en calculant le nombre de villes complètes avoisinant le pré. Donc, à chaque fois qu’on utilise cette option, on perd un fermier définitivement jusqu’à la fin de la partie.

Opinion:

J’adore!!! C’est le seul jeu dit « moderne » que ma mère accepte de jouer sans hésiter. Je dirais même qu’elle le propose.

Avec le 2e set de fermier acquis avec la 2e boite de base, j’ai doublé le nombre de joueurs en les peinturant de d’autre couleur.

Le seul bémol, la planche pour tenir le pointage est rapidement dépassé.  Pour résoudre le problème, je me suis fabriqué des jetons pour calculer le nombre de tours de piste. Un tour de piste équivaut à 50 points. Une fois imprimé, j’ai collé les images sur un jeton peinturé en noir.

 

Ma note personnelle: 8.5 /10

 

****Bonus****

Voici l’image que vous pouvez télécharger pour imprimer les images sur une feuille photo 4″x6″

Jeton de Pointage pour Carcassonne 

 

Top 10 (presque) – Amas de pics glaciaux violets #1309

Aujourd’hui, je vous présente un amas de cristaux violets sur un terrain rond. Il est unique mais il serait une bonne idée d’en avoir plusieurs et de les mettre un peu partout sur le terrain.  Ça donnerait une atmosphère particulière et sombre.

La base du terrain à été fait a partir d’un vieux CD. Pour les cristaux eux-mêmes, ils sont faits en styrofoam.

Inutiles d’en parler plus, les images parlent d’elles-mêmes….

 

Cliquez sur les photos pour les voir en plus grandes.

 

Harald – Analyse et Opinion

Nb de Joueur : 2 à 4 joueurs

Temps : 30 min

Age : 10 ans et +

Catégorie de Jeu : Deck building, Card drafting, Hand management, Set collection et Take that

Site BGG du jeu: https://boardgamegeek.com/boardgame/182638/harald

Harald

L’histoire derrière le jeu:

« Harald a unifié les différents royaumes et est devenu Roi de cette puissante nation.

Dans cette paix nouvellement instaurée, les différents peuples vont livrer une autre guerre, faite d’intrigues et de  luttes d’influence.

Envoyez des émissaires au conseil du Roi pour gagner en influence, et faire que votre village devienne le plus prestigieux. »

Analyse:

Petit jeu qui est passé sous le radar pour une raison inconnue de ma part.  Son style graphique me place sous son charme. J’adore les décorations à la Celtique. Sans oublir les cartes toujours sous le même thème. Après quelques parties, les icons deviennent très intuitifs et si on a un doute, les cartes aident-jeu sont très pratique.

J’hésite à placer ce jeu dans la catégorie moyenne/faible pour sa complexité comme BGG le fait. Je comprends le pourquoi de ce faible pointage, surtout si tu le juges selon la description du déroulement du jeu ou après 1 partie seulement. Parce que si tu recherches à toujours maximiser tes cartes, tu risques de saigner du nez! Je vais revenir sur ce point plus bas.

Déroulement de la partie:

Le joueur gagnant sera qui aura accumulé le plus de point à la fin de la partie. La fin est déclenchée par le nombre de tours qui est déterminé par le nombre de joueurs.

À chaques tour, le joueur doit jouer 2 cartes personnages de sa main constituée de 4 cartes. La première carte est placée au centre de la table, ce qui représente le conseil du nouveau Roi. Tous les joueurs, utilise ces cartes pour faire des points.

La deuxième carte est placée devant le joueur, ce qui constitue le village de ce joueur. À cette étape, on peut activer le pouvoir spécial de la nouvelle carte placé dans le village. Le pouvoir peut affecter notre village, le village des autres, notre main ou le conseil du Roi. Le pouvoir diffère pour chaque personnage.

Le calcule des points se font au dernier tour en 2 étapes. La première étape, on multipli les cartes d’un personnage du village avec les celles du même personnage au conseil. On répète le calcule pour chaque personnage.

La deuxième étape, appelé « bonus », elle est moins évidente, on doit prendre chaque personnage de notre village et calculer les points associés selon son système de points qui lui est propre. Ça semble très compliqué , mais non. Par exemple: On obtient 4 points s’il y a plus de guerriers que de forgeron dans le village, ou un autre exemple, 1 point pour chaque navigateur présent dans le village, etc.

Opinion:

Comme énoncé plus haut, je perçois la complexité de ce jeu plus élevé que le site BGG semble le prétendre. Pour commencer, il existe 7 types de personnages différents avec leur pouvoir tout aussi différent.  Comme il est possible de placer seulement 2 cartes, l’une au conseil et l’autre à notre village, le choix est souvent déchirant. Et je vous rappelle, que vous avez seulement 4 cartes dans votre main. Et plus souvent qu’autrement, vous avez des cartes identiques !

À mon avis, le degré de difficulté est négligé et vient du fait que tu as seulement 7 types de cartes que tu dois gérer.  Mais le fait qu’on doit les gérer à 2 endroits différents avec des repercussions différentes vient changer la donne. Le court nombre de tour vient souvent te faire rager et te porte à vouloir jouer une autre partie.

Si en plus, pendant que tu travailles pour que ta stratégie fonctionnes, tu essaies de placer des bâtons dans les roues de tes adversaires, eh bien, le saignement de nez est garanti! Je le sais, je l’ai essayé….

Ma recommandation à 2 sous:

Je vous conseille de prendre rapidement une stratégie au début selon les cartes obtenues dans les 2 premiers tours et ajuster le tir au besoin au cours des rondes qui suivent. Et avec l’aide des pouvoirs spéciaux des personnanges, donner un coup de jambette à l’occasion au joueur qui semble récolter le plus de point parmi vos adversaires.

Mon avis final:

J’adore ce jeu, et pourtant, il est rare de faire plus que 2 parties de suites. Pourquoi? Même si c’est un jeu court, l’intensité du jeu demande beaucoup de concentration pour suivre le développement de la partie et de constamment vérifier notre stratégie et les options qu’on a. Si c’est pris en trop grand nombre, ce côté « cassage de tête intense » pourrait placer le jeu dans la catégorie « Non pas celui-là! Trouve un autre jeu » au sein de mon groupe et de moi-même….

Malgré ce fait, j’ai tellement aimé le jeu, que je me suis trouvé un autre jeu identique pour pouvoir combiner les 2 jeux et jouer à plus que 4 joueurs. Comme je suis souvent en groupe de 5-6 joueurs, ça fait un jeu de plus à leur proposer. On se limite à 1 ou 2 parties, c’est tout!

Je vais aussi tenter de faire des parties plus longues. Le nombre de cartes inclus dans une boîte limite la possibilité de faire quelques tours de plus. Mais avec 2 boîtes, plus de cartes… Seulement quelques tours de plus… Je vous le jure!

Est-ce que ça va dénaturé le jeu? On va le découvrir.

 

Ma note personnelle: 8 /10

****Bonus****

Une feuille de pointage boosté:

J’ai ajouté de la couleur sur la feuille de pointage. J’ai remarqué que je me guidais par les couleurs pour identifier les cartes. Et j’avais tendance à faire la même chose pour calculer les points en fin de partie. Avec cette nouvelle feuille de pointage, que vous pouvez imprimer sur une feuille pour photo 4″ x 6″, je me facilite la vie. Pour pouvoir l’insérer dans la boîte, il sera nécessaire de la couper un peu dans le sens de la hauteur.  Si vous voulez la plastifier il est nécessaire de la couper un peu de chaque côté avant de la plastifier.

Pour 4 joueurs:

Et pour 8 joueurs:

 

 

Top 10 (presque) – Arbre Brisé Enchainé (2012)

Je n’ai aucun mérite pour l’arbre. J’ai utilisé une branche d’un arbre tel quel, sans modification sauf pour la couleur.

Je voulais travailler avec des chaînes. J’avais des petits crânes que j’ai utilisés pour fixer les chaînes au sol.

Mon idée principale n’était pas de produire un arbre maléfique mais plutôt un décor végétal pour une armée du mal. Un site rituel? Un outil de torture? Votre imagination décide.

Cliquez sur les photos pour les voir en plus grandes.

 

Top 10 (presque) – Cristaux Orange sur Terrain Hostile (2011)

J’aime faire les décors qui comprend des cristaux surtout sur un terrain hostile. J’ai utilisé pour celui-ci du styrofoam à bille compressé.

Le résultat est assez bien réussi mais je préfère le styrofoam d’isolation.

Cliquez sur les photos pour les voir en plus grandes.

Top 10 (presque) – 3 Pyramides (2011)

 

Je devais réaliser 3 pyramides de dimension différentes. En plus, la 3e, la plus grande, devait avoir une ouverture.

Mais, la grande difficulté sont les angles. Elles doivent être entre 52 et 58 degré pour que visuellement les pyramides ressemblent aux pyramides qu’on connait.

Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros.

La première avait une dimension de 9″ x 9″.

La 2e, elle était de 10″ x 10″.

Et la 3e et dernière, une 12″ x12″ avec une ouverture. L’idée est que par cette pyramide, l’armée Tomb Kings (Undead) peut faire une entrée impressionnante.

Technique utilisé:

J’ai pour commencer empilé des morceaux de feuille de styromousse isolante pour atteindre la hauteur que j’avais déterminé avec l’aide de calcule mathématique (théorème de Pythagore).

Ensuite, je me suis fabriqué un fil chauffant avec 2 poignées.

Mais pour obtenir des belles coupes droite et surtout avec le bon angle, j’ai dû me construire une paire de rampe monté sur une base. Les rampes devaient être assez loin l’une de l’autre pour accueillir la plus grosse des pyramides. Mais aussi parfaitement dans le même angle!!! (j’ai pas de photo malheureusement)

Après avoir coupé les 4 côtés, j’ai corrigé les imperfection avec du composé pour cloison sèche. Pour ensuite, décider d’en passer une couche partout.

 

J’ai tracé les lignes des briques, texturé le styromousse avec une boule de papier d’aluminium et  fini par peinturer le tout.

Pour peinturer, j’ai primer avec du blanc et passé une bonne couche de peinture gouache jaune.

J’ai poursuivi avec une couche de cire à chaussure liquide brune que j’ai essuyé avec une guenille pour enlever le surplus. Une 2e couche peut être nécessaire.

Pour finir avec un brossage à sec en beige.

Top 10 (presque) – 2 Rivières Pour Terrain de 6 pieds (2011)

Je devais réaliser 2 rivières qui une fois installé, devaient être en mesure de traverser un terrain de 6 pieds de long. Mais elles ne devaient pas le faire en ligne droite.

La première devait être sombre avec de la neige. Elle était destiné pour une armée de Dark Elves. L’eau à été ajouté par le nouveau propriétaire qui voulait utiliser sa propre marque et mettre le niveau d’eau souhaité.

La 2e devait être identique mais avec aucun recouvrement. L’acheteur n’était pas sure pour le résultat final. Il devait prendre une décision plus tard et la terminer lui-même.

Les rivières devaient être modulables. Ainsi avoir la liberté de la rendre plus courte et lui donner le trajet voulu sur le terrain.

Pour ce faire, j’ai ajouté des sections en angle (pointe de pizza) et des sections en coudes de 90°. Voici les sections utilisés:

J’avais ajouté sur une des sections des rivières, un chemin de pierre qui traversait. Procurant un certain avantage pour les déplacements qui allait utiliser ce chemin naturel.

Pour figurer l’échelle de grandeur pour les photos, j’ai utiliser quelques types de figurine.

Halloween 2018 – Araignée Face de Bébé V.01

Je l’ai déjà dit, j’aime l’univers de la fête d’Halloween. Avec le peu de temps que j’ai eu cette année, j’ai réussit à créer une créature. Je vais surement en refaire une autre l’année prochaine mais avec des améliorations.

Sans plus attendre, voici Betty l’araignée version 01

Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros.

Les étapes de sa conception

1ère étape: Le matériel de base.

J’ai utilisé 2 supports à linge en métal et une tête de bébé provenant d’une poupée.  En premier, mon idée était d’utiliser les mains et les pieds aussi du même bébé. Mais je l’ai met de côté pour cette année, et ils vont me servir pour un autre décor… Peut-être pour la version #02 de Betty l’araignée… qui sait?

2e étape: Les tiges pour le squelette.

J’ai coupé la base des 2 supports et je les ai écarté pour former les pattes.  J’ai laissé la pleine longueur et je vais les recouper au besoin à la hauteur désiré.

Voici l’idée que j’avais en tête au départ:

3e étape: Peinture de la tête.

J’ai commencé par peindre à l’aérosol noir la tête avant de passer une couche de blanc. Veuillez remarquer que j’ai pas peinturer les yeux en position « ouvert ».  Mon idée est de mettre des lumières dans les yeux. J’ai fait quelques tests, mais le temps m’a manqué pour cette année. Les yeux allumés seront pour l’année prochaine…

4e étape: La structure et les pattes.

J’ai attaché les support en forme d’un gros « X » avec du petit fil de métal. J’ai replié le bout des pattes pour pas blesser personne et plié les « U » du haut des support à linge pour que la tête entre parfaitement. J’ai ensuite recouvert les pattes avec une vigne que j’ai trouvé à l’extérieur. Il y a des avantages à être à la campagne…

Et voici Betty V.01 dans toute sa plandeur!!

J’espère que je vous ai donné envie dans fabriquer une l’année prochaine!!

Top 10 (presque) – Citernes de Raffinerie #08 (2011)

J’aime les citernes de raffinerie. J’aime BEAUCOUP les citernes de raffinerie! J’aime les décors industriels en règle générale.

J’ai de la difficulté à prendre en photo une pièce qui est majoritairement en blanc et de lui donner toute sa grâce. Je suis loin d’être un photographe professionnel. Mais je me dis, que ça pourrait surement être pire comme résultat!

Voici mon regroupement de citernes #8.

  Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros.

 

Top 10 (presque) – Étendu d’Eau (2010)

Lieu du nouveau propriétaire : France

J’ai créé ce terrain dans l’optique qu’il soit utilisé dans un coin du plateau. Il est possible d’utiliser seulement la partie qui possède le coin pour faire un plus petit accès au plan d’eau ou pour prendre moins d’espace sur le jeu.

Le terrain peut servir comme simple décor avec les règles appropriés.  Ou comme thématique pour établir le sujet de la partie. Dans cette exemple, on peut simuler un débarquement à partir d’un véhicule marin ( dans mon exemple un sous-marin Orc).

  Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros.