Archives de Catégorie: Jeux

Cargo SpaceLine p.02

Je réfléchi à quel genre de produit qui serait transporté de la Terre aux colonies et inversement.

La liste primaire des produits visés:

  • Liquide (avec différent grade de sécurité?)
  • Produit divers du quotidien
  • Matière première
  • Gros objet (ex.: véhicule, satellite, grosse génératrice,…)
  • Oxygène?
  • Personne (ex.: touriste, scientifique, colonisateur, …)
  • Carburant ou énergie pour la fusée?
  • Membre d’équipage
  • Gaz divers

Avec cette liste de départ, j’ai fabriqué des modules prototypes qui pourrait me servir pour transporter les produits d’une planète à l’autre.

En produisant les modules de fusée, j’ai eu quelques idées que je pourrais reparler dans quelques post. Mais pour ce faire, les idées vont devoir survivre jusqu’à là!

 » Un petit pas pour l’homme, mais grand pas pour l’humanité!  »  – Neil Armstrong

À bientôt!

 

Publicités

Ah Non… Des Zombies! (p.06)

Équipement p.02

Je fait un petit survol de l’équipement que j’utilise à ce moment pour faire mes tests. Je les ai divisé en trois catégories: Figurines et plateau, marqueurs et dés et pour finir les cartes.

Marqueurs et dés

Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros

Pour les marqueurs, j’utilise des jetons de 2 couleurs différentes. Les premiers, pour représenter l’énergie pour chaque joueur. J’ai choisi des jetons de couleur rouges. Rouge? Pas original vous direz. Vous avez raison! Parfois, comme disent les anciens: « Faut pas réinventer la roue! ».

Utiliser un truc qui fonctionne et qui est acquis par les joueurs rend la prise en main plus rapide et confortable pour eux. J’aime l’idée qu’un jeu soit convivial et pas trop long pour se rappeler « comment ça marche déjà? ». Je ne dit pas qu’il ne faut pas innover, mais dans certain cas, c’est inutile et n’apporte rien au jeu.  C’est sure que pour la version finale, avoir des beaux jetons en bois 3D rouges. Mais on est pas rendu là…

Pour le 2e kit de jeton, des gris.  Dans ce cas, la couleur n’a pas d’importance, d’abord qu’ils ne sont pas rouge… Ces jetons ont une double fonction. On place ces jetons sur les cartes « objet » comme compteur.  Si l’objet est utilisable 3 fois, on place 3 jetons et on en retire 1 à chaque fois qu’on utilise cet objet. Mais aussi pour indiquer l’emplacement d’un objet au sol une fois que le zombie est éliminé.

Pour les dés, j’ai des d4, d6, d8 et des d10. J’utilise les dés comme « effet aléatoire » sur les armes. Les armes ont une durée de vie et j’utilise le hasard des dés pour déterminer si l’arme c’est brisée ou non. Le choix du dé est déterminé par la « durabilité » de l’arme en question.

J’étais sur le point d’oublier mon dernier marqueur. J’utilise un crâne pour désigner le joueur qui contrôle les zombies pendant le tour de jeu.

Et voilà, j’ai fait le tour des marqueurs et des dés qui me servent pour faire mes tests de jeu. Le prochain article sur se jeu sera sur les différentes cartes utilisées.

 

Galleon – Brise de la Guerre en Mer p.27

 

Flèche de Direction

J’ai travaillé sur mes flèches pour les produire de façon, disons, plus professionnelle. 2 modèles en sont sorti de cette séance de création.

Pour commencer, je me suis dit que si je produis la plus longue flèche. Il va me rester qu’à la mouler dans un moule en silicone. Et à partir des pièces en plastiques qui va en sortir, je vais pouvoir produire les autres plus petite. Simplement en coupant une flèche pour chaque grandeur que j’ai besoin et ensuite, les mouler à leur tour.

Ce processus va me permettre d’avoir des flèches qui seront tous identiques sans avoir à reproduire le même processus à chaque fois sans certitude de réussite.

Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros.

Voici les flèches que j’ai créé. La première, celle qui est noire. Fait de styromousse utilisé dans le milieu alimentaire. Vous savez, ceux qu’on retrouvent sous un bon steak enrobé de pellicule cellophane. Le résultat: Produit une flèche trop épaisse. Je ne veux pas que mes bateaux semble voler au-dessus des eaux! J’ai passé à l’idée suivante.

La 2e, fait à partir d’une bande de plastique qui était utilisé pour indiquer les fréquences sur une ancienne radio. Résultat: Je l’aime beaucoup. Elle est stable, belle, épaisseur limite mais correcte, le bateau s’installe bien, le rebord avant est pas trop haut ni trop bas,… mais il y a un mais….

Mais… Elle est trop larges. Je me suis rendu compte en la manipulant qu’en situation de jeu, sa largeur devenait un problème. Le déplacement entre les îles en particulier. Je pourrais les couper de chaque côté? Oui mais non. Je suis mal équipé pour ce genre de travail et je risque de ne pas faire de belle coupe droite.

Je vais la mettre de côté, et la garder pour un future jeu… Qui sait? Et me remettre à la recherche d’une bande moins large.

Mis à jour sur ma liste d’idées.  J’ai barré les idées que je n’ai pas retenu.  Peut-être pas définitivement mais à cet étape, ces idées ne fait qu’alourdir le jeu que je veux simple à la base.

  • Carte Personnage (Joueurs)
  • Carte Mission–>OK
  • Carte Bateau–>OK
  • Carte Équipage Spécial (ex.: Capitaine) –>OK
  • Carte Objet Spécial (ex.: Canon Haute Qualité)–>OK
  • Carte Événement
  • Carte Trésor (# Pièce d’Or)–>OK
  • Krakken–>OK
  • Objectif Victoire : $ ou Point (# de mât) ou Survivant–> OK
  • Dimension Table (ex.: 3″x3″)–>OK
  • Règlement de l’Abordage
  • Réparation des Mâts–>OK
  • Attaque/Défense–>OK
  • Point d’Action ou Pas (je le remet en fonction)–>OK
  • Base de Chaque Joueurs–>OK
  • Finir îles et Falaise–>OK
  • Petit Coffre aux Trésor–>OK
  • Carte Magie–>OK
  • Flèche de direction–>10%
  • Plateau

Ah Non… Des Zombies! (p.05)

Équipement p.01

Je fait un petit survol de l’équipement que j’utilise à ce moment pour faire mes tests. Je les ai divisé en trois catégories: Figurines et plateau, marqueur et dés et pour finir les cartes.

Figurines et plateau

Cliquez sur les photos pour les voir en plus gros

Pour les figurines, j’utilise ceux du jeu Zombies!!!. Les avatars des joueurs sont les personnages de ce jeu qui représentent des survivants avec un arme. J’aimerais me trouver des figurines qui seraient plus variées c’est sure. Une pom pom girl, un joueur de tennis, un homme d’affaire, une cuisinière, …. Mais sinon, les figurines de ce jeu sont parfaites!

Et pour les zombies, les figurines sont parfaites aussi. J’avais acheté l’extension de ce jeu qui procurait des zombies supplémentaires. Le fait qu’il y a des femmes et des hommes zombies ma donné une idée qui parfois, peut apporter une petite variante dans le déroulement de la partie. Il va y avoir des cartes qui font que seul les hommes ou les femmes zombies avancent. En faisant ça, ça modifie le positionnement des zombies les uns envers les autres. Petit effet qui peut venir changer la stratégie de certains joueurs au courant de la partie.

Pour ce qui est du plateau, il n’a pas besoin de présentation si vous suivez mes blogs. Pour les autres, le plateau représente une portion d’une rue. Les zombies entre dans un sens et les survivants dans le sens contraire. Je voulais représenter le fait que en cas d’une épidémie de zombie, chaque petit déplacement devient mortel.

 

Galleon – Brise de la Guerre en Mer p.26

 

Boîte de Rangement

Je me suis confectionné une boite de rangement, non plutôt 2 boites de rangement pour tout les accessoires utilisé pour le jeu. Malgré le fais que rien n’est coulé dans le béton (et j’en suis encore loin dans le cas de ce jeu), je voulais réunir le tout (ou presque) dans le même endroit. J’avais mes aides de jeu dans une petite boite de métal, mes bateaux tout mélangés dans une boite transparente, les dés dans un sac, et le reste tout mélanger dans les boîtes que j’ai transformé en boite de rangement. Pour les curieux, les boites étaient pour des petites hélicoptères téléguidées.

Je me suis dit que si les bateaux sont en ordre de grosseur et ensuite en ordre alphabétique, ils seront plus facile à retrouver pendant la partie. De cette manière, on évite des temps morts dans le jeu qui seraient provoqués par la recherche de la figurine du bateau nouvellement acheté par un joueur.

Pour ce faire, j’ai utilisé du carton plume en guise de séparateur. Certains bateaux avaient quelques millimètres de trop en hauteur. J’ai résolu le problème en couchant en angle ces bateaux.

Je me suis rendu compte une fois tout terminé, que je vais devoir étiqueter mes cases avec le nom du bateau. De cette façon, la recherche et le rangement d’après-partie sera grandement amélioré.

Pour faire plus beau, je pourrais aussi ajouter une image sur chaque dessus de boite. Et ajouter la mention « Boite #01 » par exemple.

Les plus perspicaces auront remarqué que je n’ai pas les îles et ni les récifs dans ces boites. Ils sont dans d’autres boites du même genre sans les séparations.  Je vais voir si je ressens le besoin de leur faire des séparations ou des protections pour le transport.

Certains diront que c’est une étape inutile et sans importance. Je leurs répondraient que dans la majorité du temps, ils ont surement raison. Mais dans le jeu qui nous concerne, il devient primordiale d’améliorer la mise en place du jeu et de son déroulement. Encore là, certain diront que c’est du zèle de ma part. Peut-être… Mais moi je dis, que si le créateur et/ou l’éditeur de ce genre de jeu ne réfléchis pas un minimum sur ces questions, le travail à été bâclé…

Mis à jour sur ma liste d’idées.  J’ai barré les idées que je n’ai pas retenu.  Peut-être pas définitivement mais à cet étape, ces idées ne fait qu’alourdir le jeu que je veux simple à la base.

  • Carte Personnage (Joueurs)
  • Carte Mission–>OK
  • Carte Bateau–>OK
  • Carte Équipage Spécial (ex.: Capitaine) –>OK
  • Carte Objet Spécial (ex.: Canon Haute Qualité)–>OK
  • Carte Événement
  • Carte Trésor (# Pièce d’Or)–>OK
  • Krakken–>OK
  • Objectif Victoire : $ ou Point (# de mât) ou Survivant–> OK
  • Dimension Table (ex.: 3″x3″)–>OK
  • Règlement de l’Abordage
  • Réparation des Mâts–>OK
  • Attaque/Défense–>OK
  • Point d’Action ou Pas (je le remet en fonction)–>OK
  • Base de Chaque Joueurs–>OK
  • Finir îles et Falaise–>OK
  • Petit Coffre aux Trésor–>OK
  • Carte Magie–>OK
  • Flèche de direction–>10%
  • Plateau

Le 1000

Dans mon cercle d’amis(es) et famille, nous jouons à un jeu qu’on appelle le 1000. Il existe sous plusieurs noms et autant de variantes. Certain l’appelle le 5000, le 10 000, Zlich, Zloutch, Cosmic Wimpout, Greed, Hot Dice, Squelch, Zonk, Farkle, …. Les versions les plus connus se jouerais à 5 dés. Nous on joue avec 6 dés.

Je ne vais pas entrer dans l’explication des règles ici, mais je vous invite à télécharger le fichier .doc dans le bas de ce poste.

En résumé, Le jeu ce joue à 2 joueurs et plus. De 4 à 8 joueurs est recommandé. Chaque joueurs à tour de rôle, tente de faire des points en poussant la chance mais en sachant s’arrêter au bon moment pour ne pas tout perdre.

Le jeu prend son envole quand les joueurs atteignent 5000 points. Lorsqu’un joueur atteint ce pointage, il lui est permit de continuer l’accumulation des points de la personne précédente. Imaginer une partie à 6 joueurs, et que tout le monde ont le fameux 5000 points. Le montant grimpe et c’est à votre tour. Le montant accumulé est rendu à 8750 points et ce qui vous sépare de mettre la mains sur tout ces points est le lancé d’un (1) dé… Tout le monde vous observent, ils vivent un mélange de vouloir vous voir perdre les points mais en même temps espère voir le montant grossir encore plus pour avoir la chance à leur tour d’avoir encore plus de point… C’est infernal!

Sans plus attendre, vous pouvez télécharger le petit fichier qui contient tout les règles qu’on utilise. Amusez-vous!

Cargo SpaceLine p.01

Je vous présente mon nouveau jeu que je vais construire en parallèle des autres:

Cargo SpaceLine

Ce que vous voyez est mon point de départ dans sa création. Son premier nom était « Vol M-232-P8 » mais j’aime mieux « Cargo SpaceLine ». Comme son nom l’indique, c’est un jeu de transport spatiale.

La Prémices:

Chaque joueur sera une entreprise désirant devenir la meilleur entreprise de transport de marchandise à travers l’espace. La course pour prendre les devants est ouverte!

Vision à cette étape:

Beaucoup d’incertitude dans les éléments du jeu. Vous allez me dire que c’est normal. Mais c’est la première fois que j’ai beaucoup d’idées qui vont autant  dans des directions différentes. Je vais devoir faire des sacrifices dans mes choix.

Que tout le monde boucle leur ceinture, nous décollons!