Émile « Butch » Bouchard (1919-2012)

1945

Émile Joseph Butch Bouchard (1945)

Hier le 14 avril 2012, est mort l’une des vedettes du Canadien de Montréal, Émile Joshep Bouchard, à l’âge vénérable de 92 ans.

Il a joué pendant 15 ans avec le Tricolor, dont 8 en tant que capitaine de l’équipe.  Il était un défenseur défensif.  Remportant 4 Coupes Stanley et participant à 4 Matchs des Étoiles, il fait maintenant partie des membres du Temple de la Renommée du hockey.

Considéré comme un grand (au sens figuré comme au sens propre) défenseur de son époque.  Un grand costaud qui ne commençait jamais la bagarre mais qui la terminait toujours.  Son surnom « Butch » en dit long sur sa réputation.   Respecté par ses coéquipiers et craint par ses adversaires.

Son caractère, son intelligence et sa droiture faisait de lui un homme à part.  Reconnu en 2008 par le Canadien comme étant un grand parmi les grands.  Ils ont retiré son chandail.  Plus jamais le numéro 3 sera porté par un autre joueur de cette équipe jusqu’à la fin des temps.  Selon les dires de sa famille, par ce geste du Canadien de Montréal, la vie d’Émile à été rallongée de quelques années, tellement il en était fier.

Pour terminer, une petite anecdote sur le personnage qu’était Émile Bouchard.  Il s’était présenté au camp d’entrainement du Canadien avec un équipement complet neuf acheté  avec un 35$ emprunté de son frère.  Il avait pour la première fois patiné la journée d’avant avec des patins loués.  Il était âgé de 16 ans… Le Canadien l’a gardé dans ses filiales avant de l’introduire comme agent libre pour la saison 1940-1941 avec le grand club… Faut avoir du culot!  J’aime ça.

Il arrive dans les années de misères du Canadien.  Finissant au dernier rang pendant des années, les joueurs n’ont plus de conviction.  Des discussions sérieuses pour le transfère de la franchise à Cleveland ou tout simplement la dissolution sont envisagé pendant les quelques années avant l’arrivée d’Émile.  Avec son style robuste et sa détermination, le « Butch » à redonné confiance à l’équipe.  On va lui accorder plus tard qu’il a joué un rôle important dans le fait que le club existe toujours et qu’il n’a pas été déménagé.

De la part de tout les partisans du Canadien:  Merci du fond du coeur.

M. Émile Joseph Bouchard, reposez en paix….

-Pat

Canadiens de Montréal Octobre 1942
Émile Bouchard est debout, le dernier joueur à droite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s